La pêche au silure par Vincent VUADENS

Publié le

Dernier jour de pêche de 2016 et quel jour !!!!

 

Bonjour à tous,

 

Tout d’abord je vous souhaite à tous une bonne heureuse et poissonneuse année 2017.

 

Lors du 31 décembre dernier je décide d’aller taquiner dame carpe afin d’attraper mon dernier poisson de l’année. Sur les coups de 14h30 j’arrive à l’étang pour une pêche rapide jusqu’à la tombée de la nuit. Comme à mon habitude je fais le tour de l’étang afin de remarquer une éventuelle activité de poisson ; aucun poisson en vue je choisis le poste à droite de la palissade (entre les deux arbres) puisque la semaine passée j’avais réussi à attraper 4 carpes avec un ami durant l’après-midi.

 

Je commence par clipper chacune de mes cannes afin de pécher assez précisément à côté de l’île. Une fois les cannes clippées j’amorce au spomb un mélange de pellets et de bouillettes chaque spot afin d’optimiser le temps de pêche de chaque montage. Après la légère séance d’amorçage je lance la première canne située sur la droite d’un buisson et au raz de l’île. Je lance et là le « plouff » est un peu près de l’île et je sens une résistance à la descente du plomb. Je pense avoir accroché une branche ou une racine au fond de l’eau du coup je tire pour essayer de récupérer mon montage. Et la surprise !!!! Mon fil commence à se déplacer je viens de comprendre que je venais d’harponner un poisson au lancer. Et oui harponner !!! Après un combat d’une trentaine de minutes avec le poisson qui a fait de gros rush au raz du buisson. Je lui ai fait comprendre qu’avant de retourner dans son buisson il viendra faire un petit tour sur mon tapis de réception. A ce moment je pensais avoir harponner une des belles carpes de cette étang puisqu’un poisson harponné possède plus de puissance pour se battre. Le moment où j’aperçois le poisson je reconnais que ce n’est pas une carpe mais une grande masse noire et d’un seul coup je le vois qui régurgite un tas de poissons blancs. Je pense tout de suite au silure qui avait introduit il y a une dizaine d’année. Avec l’aide de la maman d’un ami on a hissé ce monstre de l’étang de baillet dans l’épuisette. Je n’en revenais pas que ce poisson soit encore vivant depuis le temps que cet étang est pêché.

Verdict final : ce silure mesure 1m60 pour une estimation à une bonne trentaine de kilos (pas de peson juste un mètre) un poisson bien gras qui régurgitait des poissons pendant la séance photo. Le poisson n’a pas été remis dans l’étang de baillet.

 

Sur ce, vive la pêche en hiver et l’ouverture de cet étang en hiver pour les plus passionnés !!!!

Mission accomplie pour ma part J

La pêche au silure par Vincent VUADENS
La pêche au silure par Vincent VUADENS

Publié dans Actualités

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le-blond 24/01/2017 11:36

je pense que l'on peut décerné a Vincent une super coupe pour nous avoir débarrassé de cet aspirateur de poissons blancs toute mes félicitation l’étang va retrouvé sa tranquillité en espérant qu'il n'y en avait qu'un